JS Coutu

Affichage numÉrique MontrÉal

Les espaces urbains de Montréal et Laval se "digitalisent"

Affichage Numérique Itesmedia 514 642-3790

Une entreprise montréalaise se spécialisant dans le design, la vente et le déploiement d'appareils d'affichage numérique orientés pour la vente intelligente, la diffusion de l'information institutionnelle, ainsi que le jalonnement dynamique pour les villes, stations de train, aéroports, hôpitaux et autres. En optant pour ITESMEDIA et ses écrans dynamiques, mur vidéos, kiosques et bornes interactives, panneaux de signalisation, enseignes commerciales, etc., vous profiterez aussi d'un logiciel propriétaire à la fois unique dans l'industrie, éprouvé, compatible avec une grande variété de formats, ainsi que d'une simplicité d'utilisation intuitive qui ne requiert pas des heures de formation. Il existe évidemment de nombreuses apps et logiciels de gestion d'affichage numérique gratuits. Mais ces produits ne permettent pas un traitement avancé des données, de l'interactivité personnalisable avec le public-cible, des commandes via la reconnaissance vocale, planifier des scénarios dépendamment d'éléments de contexte (météo, niveau d'achalandage actuel, victoire hier du Canadien de Mtl, etc.), ou encore de signalisation intelligente. En effet, un logiciel d'affichage numérique se comporte de plus en plus comme une IA (Intelligence Artificielle) que comme une simple console statique (dashboard). Nous aidons les entreprises, institutions et sociétés parapubliques à améliorer leur compétitivité, leurs communications, l'acquisition de leurs données, ainsi qu'à réduire leurs coûts.

Affichage Numérique Fenêtre

-------------------------------------------------------------------------

L'avenir de l'affichage numérique

Une véritable révolution pour les années 2020

Jusqu'à récemment, les équipements d'affichage numérique étaient réservés aux gouvernements et multinationales. La démocratisation des prix et la multiplication de l'offre permet désormais aux PMEs d'acquérir ou de louer des bornes interactives, terminaux dynamiques, murs vidéo et des appareils signalisations intérieures ou extérieures diverses.

La première raison de cette démocratisation s'avère évidemment le coût qui a considérablement diminué. Les écrans sont moins dispendieux, coûtent moins cher d'électricité, et prennent de temps que jamais à être installés. De plus, les fournisseurs de solutions d'affichage numérique rendent la création et la gestion des contenus rapides avec des templates et fonctionnalités prêtes à l'emploi. Les clients n'ont souvent même plus à acheter et installer un logiciel sur des ordinateurs. Il leur suffit de se loguer sur le site web du fournisseur et d'y fabriquer leurs contenus et bases de données. Des outils statistiques permettent aussi de suivre et comprendre les comportements, réactions et préférences des utilisateurs.

Vient ensuite la possibilité pour une PME de "louer" du temps d'utilisation sur un borne interactive, un panneau d'affichage digital ou un mur vidéo. Des appareils déjà existants et possédés par des agences de publicité, institutions, manufacturiers, propriétaires d'immeubles et centre-d'achat, agences immobilières, etc.

A Montréal seulement, on estimait en janvier 2020 qu'au moins 2000 appareils d'affichage numérique dynamique et disponibles à la location étaient déployés sur le territoire. Si votre organisation ne dispose pas de budgets considérables, vous pouvez quand même obtenir du temps sur des équipements situés dans des endroits très fréquentés et qui rejoignent précisément votre public-cible. Cette capacité de projection pour vos informations ou la promotion de produits et services représente une vraie révolution dans le domaine publicitaire. Vous pouvez par exemple rejoindre et même interagir avec vos clients potentiels dans des endroits aussi insolites que dans la salle d'attente du menu "pour emporter" d'une restaurant St-Hubert. Ou encore sur un moniteur fixé au plafond d'un cabinet de dentiste que le patient peut regarder durant son nettoyage.

Troisièmement, la Ville de Montréal a ajusté ses règlements d'urbanisme au fil des dernières années, ce qui contribue à pouvoir installer des bornes, terminaux et moniteurs dans des endroits autrefois interdits de signalisation ou affichage publicitaire. Aussi, des commerçants s'intéressent aux revenus supplémentaires que peuvent leur rapport des écrans. Ils vont par exemple sacrifier une fenêtre pour y installer un écran visible pour les piétons circulant à l'extérieur sur le trottoir et diffusant des messages et des vidéos 24/24.

La dureté de l'hiver montréalais a longtemps représenté un défi pour les fabricants d'équipements d'affichage numérique extérieur. Mais des avancées spectaculaires au niveau de la résistance au froid des matériaux, circuits électroniques, câbles et écrans ont permis de surmonter ces difficultés. Il est même désormais possible d'opérer une borne alimentée par une batterie résistante au froid jusqu'à -20 (évitant donc l'obligation de devoir raccorder à tout prix l'appareil à une prise de courant, chose pouvant s'avérer très dispendieuse en plein milieu d'une dalle de béton, d'un belvédère, d'un parc ou autre environnement extérieur).

Affichage Numérique Hiver Montréal

Les enjeux

La prochaine étape pour les designers sera de standardiser 1. Les écrans et les compatibilités des technologies tactiles 2. Les formats utilisés pour les contenus. 3. Les connexions aux systèmes transactionnel 4. Les extensions pour qu'elles soient compatibles avec le web ainsi que les téléphones, autrement les coûts de production doublent inutilement.

Ensuite, il demeure que les écrans de grand format et à luminosité élevée coûtent encore cher sur plan de l'alimentation électrique. D'une part, il y a la facture d'électricité (pouvant représenter jusqu'à 500$ par mois). De l'autre, les dispositifs d'affichage numérique puissants nécessitent des raccordements faits par un électricien. Le défi pour les manufacturiers sera donc de parvenir à fabriquer des cellules moins énergivores pouvant être alimentée par une prise de 110V.

Finalement, le nombre d'espaces disponibles n'est pas infini et le déplacement vers le tour numérique force la disparition des affiches statiques (classiques). Les imprimeurs ont réduit leurs prix pour survivre et compétitionnent les solutions d'affichage numérique dynamique pour conserver leurs espaces. L'inventaire des "faces d'affichage" encore disponibles à Mtl s'élève encore au-delà de 25.000 et les concepteurs devront continuer à oeuvrer pour gruger ces faces de manière à assurer la croissance soutenue pour l'industrie et continuer à créer de l'emploi pour les installateurs, techniciens, designers et rédacteurs de contenu, publicistes, etc.

Affichage Numérique Remax